Derniers feux


Jour après jour le jardin se dénude.
Je le trouve encore beau, scintillant de mille feux sous le ciel gris et menaçant.
J’aime cette fin de saison empreinte de mélancolie.



C’est comme si un cycle se terminait dans un grand brasier.
Nous sommes à ce moment charnière, à cet instant magique ou tout s’est consumé. Il n’y a plus de flammes. Les braises brulantes rougeoient encore dans la cendre grise. Bientôt tout va s’éteindre, mais pas encore…

Il est comme ça mon jardin en ce moment : il brille de ses derniers feux.
























Commentaires

  1. Ton jardin a de magnifiques couleurs automnales :)
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sylvaine,
      Les plantations d'arbustes de ces dernières années commencent à porter leurs fruits. Enfin un peu de couleur en automne!
      Bonne soirée

      Supprimer
  2. Même les hostas dans leur lente décrépitude restent agréables à l'oeil, les miens ne sont plus qu'un lointain souvenir et les pots sont remisés sous la haie hors de ma vue, allez on passe à autre chose. Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Isa,
      je les ai pris en photos mercredi matin, je les trouvais jolis tout d'or vétus mais je pense que ça ne va pas durer très longtemps...
      Bonne soirée et bon week end

      Supprimer
  3. Superbe, ces derniers feux....

    RépondreSupprimer
  4. Très jolies photos. Il n'y a pas à dire, c'est vraiment une belle saison, l'automne ! Que ces feux nous ravissent encore quelques temps... Belle soirée à toi.
    Christophe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Hélàs le vent a soufflé fort la nuit d'avant-hier, beaucoup d'arbres se trouvent complètement nus maintenant. Heureusement que j'avais pris pas mal de photos cette semaine.
      Bon week-end

      Supprimer
  5. Ton jardin se prépare pour un bon petit sommeil qu'il aura bien mérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Lulu,
      Le jardin oui, la jardinière pas du tout... Journée plantation encore aujourd'hui...
      Bon week-en et bonnes plantations aussi car je crois que tu as toi aussi encore pas mal de choses à planter chez toi...

      Supprimer
  6. J'adore tes bassines ! Ton jardin est vraiment beau avec ses belles couleurs automnales si bien rendues par tes photos. Le feuillage de la dernière est particulièrement superbe ...
    Bonne journée peut être au jardin si le temps chez toi le permet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jacqueline,
      Moi aussi j'adore ce sentier avec ses bassines, je n'arrète pas de m'y promener et d'y planter des vivaces. Je pense que ça va être très prometteur.
      Les feuilles roses sur la dernière photos sont celles de l'amélanchier canadensis, mercredi elles avaient pris cette couleur incroyable car d'habitude elles sont rouges.
      Bon week-end à toi aussi. Bises.

      Supprimer
  7. Que j'aime cette comparaison avec les braises brûlantes qui rougeoient dans la cendre grise! Tout un poème!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Malo,
      La poésie me parle mais j'ai cessé il y a bien longtemps d'en écrire. Cette image était très présente...
      Avec les vents violents de cette nuit, les dernières feuilles se sont envolées et la cendre a gagné... Le jardin est nu à présent.
      Bises

      Supprimer
  8. Tu as bien fait de saisir les derniers feux de ton jardin avant la tempête .Onl'impression que des pépites se sont posés à terre avec les feuilles des bouleaux dans notre jardin .Chez toi ce sont plutôt les feuilles de trembles qui doivent donner cet éffet là.Je vais me rendre compte maintenant ce qu'il manque à mon jardin pendant l'hiver.J'aimerais qu'il soit attractif également à cette saison.Mais ce n'est pas si facile .La terre calcaire ne pr^te pas à d'aussi jolies scènes que les terres de bruyère. Il faut cogiter ! Mais j'aime bien les défis.Bises Bénédicte et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maryse,
      Effectivement maintenant c'est tout nu! J'espère que ça n'a pas soufflé trop fort chez toi en Touraine.
      J'ai plus de chance que toi au niveau du ph du sol car ma terre neutre me permet plus de fantaisie. Je ne sais pas si les euonymus alatus ou planipes ou encore les acer griseum pourraient se plaire chez toi car ils supportent un peu le calcaire... un peu mais pas trop...
      Tiens moi au courant de tes investigations en la matière!
      Bises

      Supprimer
    2. Bonsoir Bénédicte, je rattrape mon retard et découvre tes articles sur le bois jardiné. Quel boulot, le nettoyage de l'endroit, mais tu en es à l'étape passionnante des concrétisations. C'est fou ce qu'un clethra et un euonymus peuvent apporter ! Allées tondues et bassines, tu tiens là un jeu sans fin, riche de trouvailles et de surprises.
      Et maintenant les derniers éclats du jardin qui nous chavirent, avant l'apparition des silhouettes nues, nouveaux déclencheurs de questions et d'envies.
      Tes photos sont très belles. J'aime particulièrement celle des roses fragiles sous la pluie et l'incroyable nuance des dernières feuilles de l'amélanchier.
      Bonne soirée. Bises

      Supprimer
    3. Bonsoir Florence,
      Oui cet endroit est très prometteur et je pense qu'il va se bonifier dans le temps. Un signe qui ne trompe pas, je m'y promène dès que je le peux. Et nous avons plein d'autres projets d'aménagement pour le printemps...
      Pour moi question émotion, l'automne est l'alter égo du printemps et les couleurs qu'il produit sont tout aussi incroyables.
      Bonne soirée à toi aussi et au plaisir de se lire ou de se recroiser de nouveau.

      Supprimer
    4. Plaisir réciproque ! Beau week-end. Bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Paul transon, un gentil géant.

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La floraison des rosiers

Un an ensemble