Articles

A la une...

La Rose de novembre

Image
  Je suis la Rose de Novembre, Née bien trop tard, Mon règne s'est fait attendre, Au petit matin blafard. rosier "New Dawn" rosier orléanais "Lonette Chenault" La pluie et la rosée  M'ont déjà défigurée, Sur mes pétales tâchés Nul regard ne s'est posé. rosier "Clématis" rosier orléanais "La Marne" rosier orléanais "Perle Orléanaise" Le vent s'est déchaîné Dispersant mon parfum Qu'aucun ne vient respirer Serait-ce déjà la fin? rosier "Marie Pavie" rosier orléanais "La Rosée" rosier "Lavender frienship" Pourtant mes sœurs, Venues au printemps, Étaient reines des fleurs, Des cœurs et des chants. rosier "Minerva" devant et "La Marne" en fond rosier "Lavender Dream" Moi aussi je voulais vivre, De bonheur me rendre ivre, Être la plus belle du jardin, Dans vos yeux me voir, Humains. rosier orléanais "Louise Pernot" rosier orléanais "Radium" J

Le retour au potager

Image
  Comme beaucoup de français pendant le confinement, je me suis remise au potager.  J'ai toujours cultivé des légumes, mais devant le peu de résultat obtenu depuis des années, j'avoue que je l'avais négligé dernièrement. Car le potager c'est exigeant : il faut lui consacrer beaucoup de temps, être là au bon moment, surveiller... Au printemps c'est la remise en état et le démarrage des cultures, en été vient le paillage et surtout le long et fastidieux arrosage. Ça  demande du temps, beaucoup de temps.  Parfois les semis sont ratés, les récoltes maigres et le découragement guette... Cet hiver j'ai découvert une nouvelle méthode, c'est celle proposée par Guylaine Goulfier sur son groupe Facebook "Un potager productif toute l'année" . La préparation demande du temps et de la réflexion. Mais lorsqu'on à terminé, tout devient très clair et il suffit juste de suivre. Un des plans d'occupation de mes rectangles pour la période de juin à août E

Rétrospective septembre : tout en douceur

Image
Une sélection de photographies, dans des coloris pastels un peu inhabituels pour la saison, loin des flamboiements automnaux. J'avais envie de douceur avec la pluie et la froidure qui se sont installées et je trouve que cette série s'y prête bien. Les clichés ne reflètent pas la réalité, car septembre fut aussi un mois terrible pour le jardin, chaud et sec, tout a encore beaucoup souffert. Seule la pluie arrivée enfin en toute fin de mois, brutalement, nous faisant passer en quelques jours de l'été à l'automne a permis enfin d'arrêter les arrosages. Tout comme en août les sédums, les népétas et les sauges ont sauvé le jardin, assurant le fleurissement des massifs.  Ils font le régal des bourdons et des abeilles, ça bourdonne... Les asters sont maintenant en pleine floraison, leurs masses colorées mettent de la joie un peu partout. La haie de buis met en relief toutes les floraisons. Cette année aucune attaque de pyrale, l'invasion serait-elle jugulée?  Ils ont g