Articles

A la une...

Rétrospective avril : explosion !

Image
  Pivoine Duchesse de Morny  Avril est le mois des tulipes. Il y en a plusieurs centaines d'installées au jardin. Dans la cour devant, c’est l’explosion : chaque massif possède sa tonalité, son assortiment. Depuis dix ans, chaque automne, je plante plusieurs dizaines de bulbes que je laisse en terre et qui ressortent fidèlement chaque printemps. Les abords de la maison avec la pergola, le potager, la serre et même le long de la route offrent de belles floraisons pour le plaisir de nos yeux et ceux des passants. Quelques plans larges de la cour et de ses massifs. Un nouveau venu, le malus "Diable rouge" il a déjà une belle présence. J'aime sa floraison abondante et sa belle écorce cuivrée. Palissés sur le mur de la grange, plein sud, le rosier de Banks et son complice Maxime Corbon sont déjà en fleurs. Le long de la pergola, le tapis bleu des véroniques et le mauve des tulipes. De petites tulipes pleines de fraicheur pour le potager. Les fleurs ont investi le long de l

Comme un air de printemps

Image
  Le jardin s'était endormi pendant deux mois cet hiver, mais depuis mi-février, ici c'est déjà le printemps. Cette année du fait de l'absence de gros gels prolongés, tout est reparti très vite et très fort. Les hellébores sont superbes, très hauts et fournis. Des semis ont commencé à fleurir pour la première fois et j'ai pu en déplacer certains dans d'autres parties du jardin. Je ne me lasse pas, au sortir de l'hiver, d'avoir une si grande profusion de fleurs et de couleurs. Ces végétaux sont pour moi des indispensables au jardin. Depuis l'abattage des trembles, nous avons beaucoup travaillé sur le petit bois. Nous avons aussi dû recéper des noisetiers trop vieux, devenus dangereux, leurs branches se cassaient à chaque tempête. De nouveaux végétaux ont été planté mais il faut qu'ils prennent du volume. Pour l'instant ce lieu semble bien moins dense qu'il était auparavant. J'y ai transplanté beaucoup de semis d'hellébores et j'ai