Dans la lumière



Par un matin ensoleillé,
Jeux d’ombre et de lumière
Un monde entier à contempler
Glisse sous nos paupières.







Peu importe leur nom,
D’où elles viennent, qui elles sont,
Formes et couleurs chatoyantes
Dans la lumière chantent.






S’émerveiller encore un peu,
De cette belle nature,
De son caractère généreux,
Perfection sans fioritures.







Manquent tout de même à ce tableau,
Les chants délicieux des oiseaux,
Leurs vols gracieux et libres,
L’air et la douceur qui vibrent.







Dans nos bols le café fumant,
Louise et Sarah dorment encore un peu,
La pendule affiche huit heures moins deux,
Samedi matin, au Jardin des Mille Temps.



Commentaires

  1. Tes photos sont superbes et quelle lumière, ton jardin est somptueux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lulu,
      La lumière du matin et celle du soir également permettent de prendre des photos très spéciales car il y a beaucoup plus d'ombres et lumières.
      Bon week end

      Supprimer
  2. Sublimes photos, la lumière est poésie, comme ta prose! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Malo,
      Ce sont ces photos si particulières qui ont déclenché ma prose, elles incitent à la poésie...
      bises

      Supprimer
  3. Magnifiques photos! Un vrai régal ce jeu d'ombres et de lumières...

    RépondreSupprimer
  4. La poésie et la lumière deux âmes sœurs tellement subliment illustrées par ces photos, c'est un réel bonheur, c'est un régal pour les yeux et le cœur. La poésie sans les mots ou du moins presque ! Et pourtant ceux que tu as choisi Bénédicte sont si délicieux. Merciiiiiiii.

    RépondreSupprimer
  5. Merveilleux message, tant en mots qu'en images. La lumière impalpable en devient tangible. Merc pour ce délicieux moment si léger, si délicat. Bises

    RépondreSupprimer
  6. je tente une synthèse de tous les propos précédents qui résument évidemment l'émotion ressentie quand on parcourt ces photos bouleversantes de poésie ... je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Tout est dit dans les commentaires précédents auxquels je ne peux que me joindre ! Le charme du printemps , sa lumière particulière , ces sublimes photos et la magie de ta prose ! Un coktail de poésie .Merci pour ce beau moment ! Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

La floraison des rosiers

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La fin d’une espèce invasive : les ailantes