Rétrospective 2017 : la complainte de la jardinière


Difficile cette année écoulée au jardin à l’image de cette rétrospective si dure à publier : texte, choix des clichés, rien n’allait.

Trois cent soixante-cinq jours égrainés sans réussir à profiter de ce lieu , le cerveau accaparé par mon métier (qui est tout sauf rock’n’roll, si vous saviez ce que je fais dans la vraie vie…). Je suis donc passée complètement à côté, en retard sur tout. Juste le temps de me défouler sur les fêtes de plantes, acheteuse compulsive et de passer ensuite mes week-end à planter, à planter, à planter… 
Une nageuse au bord de l’asphyxie…
Les lourds travaux dans la maison débutés pendant les vacances d’été et pas encore terminés à ce jour ont encore exacerbé cette sensation.
Emmurée dans mon mal être je n’ai pas vu les saisons passer, les choses pousser et je n’ai pas pu flâner dans le jardin.

Et pourtant une année 2017 si riche encore de superbes rencontres, d’amitiés réelles ou virtuelles et de beaux échanges.

Alors parce que nous sommes en 2018 une nouvelle page s’écrit vierge de tous ces petits tracas qui finissent par nous encercler et nous faire oublier l’essentiel : la vie est belle.

Je vous souhaite une excellente nouvelle année pleine de folies, de joies et de rires partagés, d’échanges et de différences additionnées.


Pour clore définitivement 2017 je vous propose une rétrospective bicéphale : la sélection du photographe, Gilles puis la mienne, celle de la jardinière, Bénédicte. Douze photos chacun, chacun sa vision et ses coup de cœur.














Après les photographies retenues par Gilles, voici donc mes douze miennes :













Commentaires

  1. Ces photos ne laissent pas à penser que 2017 fut une année difficile tant elles sont ravissantes !
    Je souhaite que 2018 te soit plus douce.
    Aude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Aude,
      Je te souhaite une très bonne année 2018.
      Sur le blog je ne montre pas ce qui est laid ou inabouti... De toute façon quand quelque chose ne plait pas on a du mal à le prendre en photo.
      Bonne soirée

      Supprimer
  2. Très belle retrospective, j’adore les photos avec les coquelicots, le bel arbre et les tulipes.
    Très belle année 2018 jardinière mais surtout avec la sante, la joie et la sérénité.🎆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Ravie que la rétrospective te plaise, j'ai mis une semaine à choisir les photos, rien ne trouvait grâce à mes yeux.
      Meilleurs vœux à toi

      Supprimer
  3. Bonjour Béné,
    comme tu es bien dure avec toi même ! Mon petit doigt me dit que tu te mets beaucoup de pression... Je te souhaite pour 2018 de pouvoir profiter du moindre instant au jardin. Aller à une fête des plantes, prendre ou admirer quelques photos du jardin, ce sont déjà des petits moments de bonheur. Profite !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Alix et bonne année,
      Ton petit doigt a vu juste je suis perfectionniste, je me mets parfois beaucoup de pression; du coup j'ai du mal à lâcher prise et à voir les belles choses.
      Mais j'ai pris de bonnes résolutions pour 2018.
      Bises

      Supprimer
  4. Que ce soit celles de Gilles ou les tiennes, vos photos sont magnifiques avec cette grande douceur qui s'en dégage, on croirait presque que le printemps est revenu
    Je te souhaite le meilleur pour cette année 2018

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Le mois d'avril 2017 avait été si beau avec de splendides floraisons, nous avions pris plein de photos.
      Par contre, nos arbres ne se sont pas parés de belles couleurs cet automne. ça se retrouve forcément dans la sélection, elle est peut être plus typée printemps.
      Pour toi aussi le meilleur pour cette nouvelle année.
      Bises

      Supprimer
  5. Coucou Béné. Je te souhaite aussi une douce année 2018 où tu pourras , je l'espère, avoir moins de pression. J'aime toutes les photos. Il faut dire que ton jardin est superbe. Gros bisous et à très bientôt. Béné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Béné,
      A toi aussi une très belle année.
      J'espère aussi que la pression sera moindre cette année.
      En fait je regrette qu'il n' y ait pas plus de plans larges dans les photos.
      A très bientôt...
      Bises

      Supprimer
  6. Ce défilé à quatre mains est un agréable moment de beauté.
    Bises à vous 4 et on espère que 2018 nous donnera l'occasion de nous revoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir les Duo!
      Pour une fois Gilles a mis son grain de sel car habituellement même s'il prend presque toutes les photos du blog il ne discute jamais mes sélections.
      Cette fois ci il s'est pris au jeu.
      On espère bien vous revoir et partager d'autres moments merveilleux comme en juin dans votre jardin.

      Supprimer
  7. Il y a des années comme çà et des jours comme çà où rien ne trouve grâce à nos yeux. Mais vous vous complétez bien je trouve, le photographe a l'œil jardinier et la jardinière l'œil d'une photographe itou, j'ai aimé les 3 premières photos de Gilles beaucoup et j'en ai trouvé également 3 à toi qui m'ont beaucoup plu .Et j'ai un gros coup de cœur pour la petite grille de l'avant avant dernière photo de Gilles. Je te souhaite la réussite de tes bonnes résolutions, moi perso question perfectionnisme et lâcher prise j'ai énooooooormément de mal à y arriver. Bizzzzzh et bon courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Maryline,
      Le coté zen, effectivement très peu pour moi... Mon moteur c'est la passion mais parfois je vois tout en noir.
      Gilles et moi avons des visions et des attentes différentes par rapport au jardin, finalement nous nous complétons.
      Bonne année 2018 au jardin et dans ta vie.
      Bises

      Supprimer
  8. je crois qu'il n'y a rien de plus rageant que de passer à côté de sa propre vie, de s'en rendre compte et de ne pouvoir stopper le train infernal des jours ! Peut être que, dans quelque temps, tu regarderas à nouveau ces 24 photos si pleines d'enseignement sur la douceur de ton jardin d'un oeil plus apaisé ... Puisse donc 2018 te redonner un peu de ce calme intérieur qui te permettra de sentir la douceur de vivre, les senteurs de tes belles roses, la rosée dans ton allée d'hydrangéa et égoïstement le plaisir de vous revoir toi et ta belle petite famille . Je t'embrasse, hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Hélène,
      tu résumes exactement mon sentiment, celui d'être passé à coté des choses pendant cette année 2017. Et s'il n'y avait qu'au jardin... mais j'ai été aussi moins présente avec mes filles.
      J'espère également que nous aurons le plaisir de nous revoir en 2018.
      Je t'embrasse bien fort.
      Amicalement

      Supprimer
  9. Le temps , le temps, le temps ...de vivre et de profiter de moments avec les siens ! C'est ainsi que j'ai fait le choix d'arrêter ma carrière professionnelle dans l'hospitalier pour arrêter le temps.Un choix difficile financièrement mais qui m'a bien convenu par la suite.En reprenant un second travail à domicile , j'y ai trouvé un apaisement certain.A chacun ses choix de vie ! Tu trouveras bien un juste milieu qui te conviendra.C'est tout ce que je te souhaite pour cette année, à toi , à Gilles et à tes enfants.Le temps passe si vite ....Gros bisous et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Maryse,
      Pourtant j'essaie de ne pas me faire phagocyter par mon travail, j'ai une bonne partie de mes mercredi pour être avec mes filles. Mais cette année ça n'a pas marché et j'ai pris ce surcroît de stress en pleine face.
      Je te souhaite une très bonne année et pleins de belle choses.
      Bises

      Supprimer
  10. Bonsoir Bénédicte. Quelle jolie idée de nous proposer vos regards croisés. Les photos sont belles parfois somptueuses ! La seconde de Gilles m'évoque les tableaux de Claire Basler. Ton arbre roux est magnifique aussi.
    Je souhaite à toute la famille une très belle année et à toi de respirer mieux, évacuer ce stress rétrospectif pour prendre l'énergie de cette année par le bon bout.
    Je sais que tu veux que tout soit au mieux voire parfait mais aussi que tu es la mieux placée pour voir ce qui ne va pas ou reste à faire. Un regard extérieur est souvent bienvenu pour apprécier ce qui est bien et qu'on oublie de voir dans son exigence.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Florence,
      Claire Basler... le nom ne me disait rien... mais ses peintures si... bien sur... et je les adore! J'avais vu un reportage photo sur son travail il y a des années et c'était resté gravé dans ma mémoire.
      Cet article agit comme un exutoire, finalement une fois les mots mis sur un mal.... ça va un peu mieux.
      Malgré le stress toujours présent en ce début d'année je trouve de nouveau du plaisir à jardiner.
      Très bonne année à toi et au plaisir de se croiser de nouveau cette année au détour d'un jardin.
      Bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Paul transon, un gentil géant.

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La floraison des rosiers

Un an ensemble