Que vais-je faire avec tout cela ?


La semaine dernière mon génial beau-père, Moïse, pour ceux qui le connaisse, est arrivé à la maison avec ses dernières trouvailles. Il sait mon gout pour les bassines en acier galvanisé et il avait une surprise pour moi. Dans sa remorque il y avait une dizaine de grands vases de fleuriste en galva. Hauts de 90 centimètres environ ils permettent des plantations sur toute la hauteur car ils sont creux jusqu’au pied. Le diamètre maximum formé par le cône inversé est de 28 centimètres.


Je vais vous faire hurler, ces superbes vases partaient à la déchetterie, il les a sauvés in extremis !
Lestés de briques sur une bonne partie de leur hauteur pour les stabiliser, je veux en utiliser quatre comme jardinières d’accueil pour encadrer deux des portes de la maison. 


Trois autres iront ponctuer le sentier des bassines. 


Le reste me servira de vase pour faire d’immenses bouquets à base de branches sous la pergola ou à la maison.

Je compte planter des bulbes dans les jardinières mais justement les jardinières ce n’est pas trop mon domaine et j’ai besoin d’idées.
Que me conseilleriez-vous comme vivaces, suffisamment résistantes pour survivre en pot mais pas non plus trop envahissantes, à exposition soleil et ombre (car j’ai les deux situations) ?
Je réaliserai ces jardinières à l’automne car malheureusement il n’y a plus de bulbes disponibles !!!

J’attends avec impatience vos suggestions.

Commentaires

  1. Très insolites comme pas de porte ! Une belle idée de ton beau-père Bénédicte . J'avoue que niveau bulbe je sèche peut-être de grandes fritillaires genre de Perse, mais je dis çà je ne dis rien, je les utiliserai bien comme vase à bouquets , feuillages d'eucalyptus, branches de cognassiers du japon ou autres prunus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Maryline
      J'ai choisi d'en garder 3 ou 4 comme vases pour faire de grands bouquets.
      Pour les bulbes j'avais en tête des tulipes mais pas du tout les fritillaires de perse. Ton idée est séduisante... A creuser.
      Bonne semaine, bises

      Supprimer
  2. Moi j’essaierai des graminées, petites ou grandes pour jouer sur la hauteur et des agapanthes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      J'avais moi aussi pensé aux graminées, enfin pas complètement, aux carex plutôt.
      Quand aux agapanthes, j'ai peur que le diamètre de mes cônes soit un peu petit.
      Merci pour les idées.
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. La chine imprévue, c'est toujours un régal ! J'aurais fait pareil avec ces grands vases, posés en symétrie puisque j'ai eu aussi cette envie chez moi. J'ai 2 grands vases cubiques de chaque côté de la porte d'entrée. J'avais mis des buis coniques mais ils souffraient trop au soleil. Alors j'ai planté des palmiers nains, plus adaptés.
    Le long de la piscine, j'ai aussi d'autres pots du même acabit. C'est difficile d'avoir des idées pour les remplir. Il faut des plantes assez imposantes pour être en harmonie avec la taille des contenants et résistantes... Je sèche dans ton cas car le diamètre des vases est restreint.
    A cogiter !
    Bises, bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Alix
      Tu as très précisément saisi ma problématique...
      Bises

      Supprimer
  4. Quelques idées ici :
    http://jardinluciole.canalblog.com/archives/2015/09/24/32675665.html
    *un doux dimanche*
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Cécile,
      J'aime beaucoup les coloris de tes jardinières, je n'étais pas du tout partie sur des coloris bronze mais ça demande réflexion.
      L'ipomée me plait beaucoup même si c'est une annuelle.
      Bonne semaine

      Supprimer
  5. Bonsoir Bénédicte, on ne se connaît pas, je suis passée il n'y a pas très longtemps sur ton blog pour en savoir un peu plus sur le rosier " Clematis", cela m'a convaincu ��
    Pour ton problème de ces grands vases, j'y verrais bien des plantes "ruisselantes" style lobellia mais ce sont des annuels...enfin pas chez moi, comme mon nom l'indique, j'habite dans le Finistère et ils sont toujours fleuris :-) bien modeste contribution à ton problème, bonne cogitation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Nathalie,
      Tu es la bienvenue dons mon univers de rosomane.
      Bravo à toi si tu envisages de planter "Clématis", j'espère que tu as de la place car il lui en faut.
      Merci pour ta suggestion pour mes jardinières sur pied. Je voudrais trouver des vivaces qui puisse rester et avoir encore un peu de place pour planter une annuelle qui amènerait la petite touche de couleur de saison. Les lobélias en feront surement partie.
      Bonne soirée

      Supprimer
  6. C'est génial tes pots ! Je te les envie ! Mais pas évident comme tu dis de les garnir.Alors, je cherche , je cherche ...d'autant plus que longtemps je n'étais pas fan des potées .Je craignais de ne pas savoir les gérer. Mes suggestions : Pour ceux devant tes portes , au soleil , et pour rester dans le style de ta maison , je pense à des petites lavandes dont la forme boule contrasteraient bien avec la forme de tes pots. Si tu veux faire descendre une plante le long du pot , un petit sédum pourpre rampant ou un thym serpolet . Pour ceux à l'ombre , une collection de petits hosta , un par pot avec quelques mini jonquilles ou muscaris et une heuchère pour compenser la disparition de l' hosta l'hiver .Si l'heuchère devient trop grosse , mais il y a des variétés petites, tu la divises régulièrement. J'ai essayé les tulipes en potées mais l'année suivante, elles ne refleurissent pas.Il faut les enlever chaque année.Mais peut être que cela n'est pas dérangeant pour toi. Il y a aussi les petits crocus .Bonne cogitation .Bises et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Maryse,
      Pour moi aussi les potées et jardinières c'est pas trop ma tasse de thé!
      J'aime beaucoup les lavandes, bourrées de qualités, malheureusement je ne sais pas les tailler et elles deviennent rapidement vilaines. Si ça existe la lavande compacte je suis preneuse.
      Merci pour l'info des tulipes en pot car c'est précisément ce que j'avais en tête. Mais que des feuilles au bout de deux ans, ça me plais beaucoup moins...
      A réfléchir aussi l'idée des hostas, surtout que plantés dans ce contenant ils seraient protégés des attaques de limaces.
      Bonne semaine.
      Bises

      Supprimer
  7. Chouette trouvaille, ces vases ! Des nandinas ou des petits fusains pourraient peut-être s'y plaire, des gauras pour une petite verticale légère ? Perillas ou lierres selon l'exposition pour des guirlandes retombantes ? Et puisque tu en as plusieurs je jouerais sur une opposition / complémentarité en en mettant un ou deux tête en bas, il serait possible de poser un pot rond ou un autre contenant sur les petits pieds d'après ce que je vois sur les photos. Voilà ce qui me passe par la tête pour le moment. Bonne fin de semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Florence,
      Des gauras! oui ça me semble évident elles seules peuvent être suffisamment résistantes pour vivre comme ça dans de petits contenants.
      Tes idées de disposition sont très intéressantes surtout que j'en ai un tronqué qui ne fait plus que 40cm de hauteur.... A cogiter...
      Bises

      Supprimer
  8. Françoise de Marilles3 février 2018 à 17:42

    Bonjour, je me demande si ces pots ne pourraient pas être utilisés pour ranger certains matériels dans le chalet ou l'endroit de stockage de jardinage? ils peuvent également contenir de grands bouquets séchés ... mais il faut de l'espace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Françoise,
      Rassurez vous pour stocker j'ai tout ce qu'il faut et ces contenants sont plus encombrants qu'utiles. Oui c'est en vase ou en jardinière que je veux les utiliser.
      Bonne soirée

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

La floraison des rosiers

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La fin d’une espèce invasive : les ailantes