Frelon asiatique le retour


J’en ai aperçu deux hier soir rôdant auprès des ruches et j’ai réussi à en tuer un. 
Ils sont de retour...
Depuis l’année dernière nous avons appris à les identifier au premier coup d’œil.
Il y a ce vol stationnaire devant les ruches et les abeilles qui paniquent.

Ils sont très sombres avec cette grosse tâche orange sur la face comme un nez de clown. Sauf que ce sont de sinistres bestioles. 
Plus petits et plus voraces que leurs collègues européens les « vespa velutina » ou frelons asiatiques sont des destructeurs de ruches. Pour
l’instant ils sont attirés par le miel que nous avons laissé lécher aux abeilles après la récolte et ne s’attaquent pas trop à celles-ci. 


Mais d’ici quelques semaines ils vont passer en phase protéinée et les tuer. Leur stratégie est simple : ils se postent en vol stationnaire devant l’entrée des ruches et attrapent une abeille, la coupe en deux avec leurs puissantes mandibules et repartent avec le thorax de leur victime vers leur nid. Lorsqu'ils ont tué un maximum d'abeilles, ils parviennent à entrer dans la ruche et la détruise. L’année dernière leur repaire, gros comme un ballon sauteur pour enfant, était situé chez nos voisins à plus de 15 mètres dans un noyer. Ils l’avaient fait détruire, mais de nouvelles reines ont dû construire d'autres nids… En dix ans les frelons asiatiques ont presque entièrement colonisé la France. Et pour l’instant les moyens de lutte ne sont pas encore au point.


Voici donc les photos de ma prise de guerre : le premier frelon asiatique tué de l’année.  

Commentaires

  1. C'est terrible ces frelons asiatiques ! Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      oui terrible pour nos abeilles... On va chercher leur nid et on va surveiller nos ruches. A bientôt.

      Supprimer
  2. Ca fait froid dans le dos. Bien sur que j'en ai déjà entendu parler mais à ce point décrit c'est impressionnant. Leur tactique est redoutable et intelligente! Espérons que les biologistes découvrent rapidement une parade. Ces pauvres abeilles nous sont si utiles. Combien de ruches avez vous ? Un peu de fraicheur fait du bien mais les quelques gouttes n'ont pas suffit à abreuver les plantes. Bonne fin de weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maryse
      Redoutable et intelligent sont effectivement les mots qui les caractérisent le mieux... L'année dernière mon mari les tuait en les frappant en plein vol avec une latte en bois... Au bout d'un moment ils l'avaient repéré... et ils repartaient se mettre à l'abri dans les arbres hors de sa portée... La seule solution est de trouver leur nid et de le détruire.
      Pour l'instant nous avons 4 ruches encore en vie...
      Bonne semaine

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

Les championnes du régime sans eau

La bouture à l’étouffée

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La floraison des rosiers

Un an ensemble