Rétrospective Avril





Elle est enfin là la couleur au jardin, avec l’arrivée des tulipes! Ce sont les reines d’avril.




Avec elles les benoîtes ont fleuri abondamment et la pivoine arbustive a déployé ses énormes boutons pour nous donner ses belles fleurs roses, pleines et dodues.




Anémone pulsatille sous le groseillier fleur
Le vert a repris sa domination avec l’apparition des feuilles sur les érables et les marronniers.



Les lilas nous embaument, nous gratifiant de cette  belle mais éphémère floraison, mention spéciale également aux groseilliers fleurs rustiques et sans prétention dont le parfum si différent nous enchante.



Le merisier à grappes (prunus padus) qu’on nomme par ici joliment « arbre de la mariée» et les marronniers  déploient leurs grappes de fleurs, les unes ployant vers la terre, les autres dressées vers le ciel.


Les deux semaines de temps estival ont tout accéléré au jardin, sonnant le réveil des plantes engourdies.

benoîte (Geum cosmopolitain)


le cognassier du japon (Chaenomeles superba Cameo)



les coeurs de marie près du banc (DicentraSpectabilis "Gold heart" et "alba")




floraison violette de la lunaire
devant le cognassier du japon blanc 




la floraison de la somptueuse pivoine arbustive suffruticosa "Duchesse de Morny"



floraison du merisier à grappes (gauche) du marronnier (centre) et de l'amélanchier canadensis (droite)




Commentaires

  1. Je ne connaissais pas ce merisier à grappes, c'est une très belle floraison ! Et cette Duchesse de Mornay est splendide. Je ne retrouve plus plus les commentaires que j'avais mis ce matin, peut-être évaporés dans la toile ! Alors je me répète bienvenue à ce blog dans la blogo, je vais suivre avec intérêt l'évolution de ce jardin des milles temps ! Ce nom a t'il une explication ? oui je suis trop curieuse ! A plus Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maryline,
      Le merisier grappe est un arbre sauvage, très commun dans la région d’Orléans. Par contre, je viens d’une autre région de France et avant de vivre ici je n’en avais jamais vu.
      Je comprends que tu t’interroges sur le nom de jardin des Mille temps, le premier article que j’ai publié parle justement de ça. Je te laisse, bonne lecture

      http://jardindesmilletemps.blogspot.fr/2014/12/le-jardin-des-mille-temps.html

      Supprimer
  2. Que j'aime la dernière photo elle me fait penser au Grand Meaulnes. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Isa
      Tu as raison, c’est le Grand Meaulnes…
      Nous aimons tout particulièrement cette photo. Mon mari, ce matin-là, avait réussi à capter cette atmosphère de beauté et de calme.
      Bonne semaine à toi.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

Les championnes du régime sans eau

La bouture à l’étouffée

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La floraison des rosiers

Un an ensemble