Balade parmi les Roses


Voilà qu'arrive au jardin, mon instant préféré, celui tant attendu, espéré, rêvé...
J'y travaille presque onze mois sur douze pour entrevoir enfin, mon petit moment d'éternité.
Et cette année, les rosiers sont particulièrement opulents, venez je vous emmène pour une balade parmi les roses.


Si vous passez sur la route, voilà ce que vous verrez, des nuages de roses, Albéric Barbier et Albertine, deux rosiers anciens dont les fleurs blanches et roses s’entremêlent.



Non, vous ne rêvez pas, il y a du blé le long du mur. J'ai arraché tout ce qu'il y avait à cet endroit. Le muret sur lequel sont posées les grilles était en très mauvais état et menaçait de s'écrouler. Gilles, a tout refait et rejointé l'été dernier. Mes plantes gênaient et n'auraient pas résistées au piétinement. Du coup en attendant de replanter, j'ai paillé mais dans la paille il y avait beaucoup de grains de blé qui ont germé au printemps. Je trouve ça plutôt insolite et joli, tout ces épis.

En s'approchant du portail on tombe nez à nez avec mon coup de cœur de cette année : Gerbe Rose.


C'est sa troisième année au jardin et voilà bien trois semaines qu'il m'offre ses cascades de roses pâles argentées. C'est un orléanais créé au début du XXème siècle par les pépinières Fauque.
Je sais qu'il est remontant mais j'attends de voir s'il refleuri bien en fin d'été.



Ensuite on entre dans la cour.


Les plans larges ne restituent pas l'impression de profusion de fleurs qui s'y trouve.




Il faut s'approcher plus près...



Regarder les détails...

Un de mes rosiers préféré pourtant non remontant : Fantin Latour
Fantin Latour, toujours
Ghislaine de Féligonde
Mme Jules Gouchault superbe petit polyantha

les jolies stries sur Reine des Iles Bourbon

Lavender dream et les campanules bleues
Maxime Corbon, toujours aussi beau mais un peu moins contrasté cette année
Il prend ses aises et commence à courir le long des grilles

Et puis il y a le mur de la grange et le fabuleux rosier rouge Clématis.
Chaque année c'est toujours le même enchantement.


rosier Clématis (rouge) et Coupe d'Hébé (rose)

Un autre rosier liane rouge est présent dans la cour, encore une création orléanaise du début du XX siècle : Paul Ploton.
Cette fois je l'ai utilisé différemment en contraste avec un rosier blanc à grosse fleur, Blanc Pur et associé à une clématite au développement impressionnant, Paul Farges.



Après la cour, la pergola attire tous les regards. Alors qu'habituellement les rosiers fleurissent les un après les autres, cette année ils ont tous fleuri au même moment et la pergola a croulé sous les roses.

Neige d'avril (blanc), Mme Solvay (rose foncé) et Mlle Cécile Brunner clg (rose pâle)



Plus loin, les rosiers sont plus discrets et attendent parfois plusieurs années dans des bassines avant d'être définitivement plantés en terre.

Climbing Jackie dans sa bassine au milieu les mauvaises herbes
Il est l'heure de se quitter.
A bientôt...


Commentaires

  1. Magnifique cette présentation de votre jardin😀 on pourrait presque sentir tous les parfums... bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gloria, oui certains de mes rosiers sont divinement parfumés.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. merci de vos compliments, mais je ne sais pas qui m'écrit...

      Supprimer
  3. Comme tu le dis, cette période est la récompense du jardinier. C'est le moment où tout ce qu'on a conçu, rêvé, projeté se concrétise.
    Et chez toi, la magie opère, c'est évident!
    C'est le moment d'en profiter.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sophie, c'est sûr cette période est magique et c'est là où tous nos efforts sont récompensés.
      Cette année la saison des roses va durer près de deux mois... c'est merveilleux!
      Bises

      Supprimer
  4. Un bon moment à regarder ton jardin aujourd'hui. Ta pergola annonce un spectacle grandiose avec les rosiers qui la recouvrent. Et l'alliance avec la pierre apparente des murs est du plus bel effet.
    Je n'avais pas fait attention que tu avais aussi une gloriette.
    Je n'ai pas 'Mme Solvay' au jardin mais 'Dorothy Perkins' dont la couleur est la même de loin. C'est vraiment gai cette cascade de roses au ton framboise.
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alix,
      La pergola est d'autant plus impressionnante qu'on la voit mieux, les trembles la masquaient avait.
      Je voulais mettre un rosier plus peps entre deux rosiers pâles. C'est un réflexe que j'ai souvent. J'adore le blanc et le rose carné mais comme j'ai peur de m'ennuyer visuellement j'aime bien mettre une couleur qui réveille.
      Depuis l'été dernier nous avons une gloriette mais pour l'instant elle est juste posé comme ça sur la pelouse en point focal et aucun rosier ne grimpe dessus.
      Bonne soirée
      Bises

      Supprimer
  5. Ta pergola est fabuleuse! Et tous ces rosiers qui s'immiscent à travers les grilles, c'est follement romantique! Ce Fantin Latour, quelle merveille!
    C'est le moment où tout explose, où le jardin nous rend toute l'attention qu'on lui porte!
    Et ta petite fée pour nous dire au revoir, je l'adore! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Malo,
      Super année que cette année, les rosiers sont fabuleux et fleurissent à profusion.
      Les contempler chaque jour c'est pour moi un moment de pur bonheur.
      Moi aussi je l'adore cette petite fée, j'ai eu peur que ça fasse un peu mièvre au début, mais non c'est charmant!
      Bisous

      Supprimer
  6. Magnifique ! ... je n'ai pas d'autres mots. Merci pour votre beau partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! mais si la prochaine fois vous pouviez me laisser votre prénom!

      Supprimer
  7. Mais c'est merveilleux ! Quelle beauté tous tes rosiers. Ils donnent enfin ce que tu attendais, et c'est vraiment sympa de partager ta joie avec nous. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Florence,
      Cette année la cour entre dans sa pleine maturité après des années de chantier et c'est vraiment satisfaisant pour moi.
      L'année prochaine, d'autres projets d'aménagement sont en réflexion... Il m'est impossible de rester immobile!
      Bises

      Supprimer
  8. Ton joli Clématis m'avait déjà beaucoup plu à l'époque de sa découverte sur ton blog, depuis qu'il est installé dans mon jardin je ne peux que regarder sa superbe couleur et sa très jolie constitution
    chez toi il est merveilleux à courir ainsi sur le mur ;-)
    Que de magnificence dans ton jardin, je suis admirative de ces allées bordées de pierre et de toute cette profusion de plantes, quant aux rosiers ils sont réellement magnifiques, tu dois te régaler chaque jour de tant de beautés
    Merci pour ces jolies images pleines de couleurs
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Je crois qu'il a bien 8 ans ce Clématis et à chaque fois sa floraison me sidère par son intensité et sa beauté.
      A bientôt

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

La fin d’une espèce invasive : les ailantes

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

La floraison des rosiers

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le jardin sauvage

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Rétrospective mars : émergence