Rétrospective janvier


Comme partout en France, janvier fut un mois très pluvieux, avec des températures très douces. Le jardin a bien un bon mois d’avance et les premières floraisons sont déjà là. Elles côtoient celles des rosiers et des hortensias qui ont décidé de ne pas faire de pause cette année.




Mes efforts pour rendre cette saison plus attractive au jardin commencent à porter leurs fruits. Le lonicera fragantissima et l’hamamélis "Ruby Glow" déjà présents depuis quelques années ont fleurit généreusement et cette année de petits nouveaux se sont joints à eux. La très délicate ribes laurifolium et l’odorant sarcococca « Winter Gem » nous ont enchantés.

hamamélis Ruby Glow


lonicera fragantissima

ribes laurifolium

sarcococca "Winter Gem"

Les petits bulbes se sont révélés de précieux alliés pour contrer la grisaille avec les floraisons des cyclamen Coum, des perce-neige et même des crocus. Les jonquilles sont sur les starting-block.





Les branches colorées des cornus stolonifera « flaviramea », alba "Baton rouge" et sanguinea « midwinter fire » mettent un peu d’animation dans le massif des abeilles. Depuis l’an dernier j’y ai planté des viornes d’hiver car il manque cruellement de persistants et l’hiver rien n’arrête la vue. Ces viornes sont pour l’instant toutes petites car ce sont de jeunes plants en godets. Il est toujours aussi difficile d’installer des végétaux sous les érables. Nous verrons bien d’ici quelques années si l’idée que j’ai en tête se concrétise.


Les hellébores orientalis s’apprêtent à fleurir, l’apothéose pour le mois prochain, mais déjà de jolies choses.





hellebore hybride Anna's red


Une mention très bien cette année pour les viburnum tinus dont la floraison a commencé en novembre et n’est toujours pas achevée.


Janvier s’en est allé avec parfois un air de printemps… vivement la suite….

printemps cultivé : ici "veronica umbrosa geogia blue"...

ou printemps sauvage : ici bellis perennis ou pâquerette... je n'ai pas su choisir.

Commentaires

  1. Un beau jardin d'hiver ! Je découvre ton Ribes (je note ça dans un coin !). Les Hellébores sont très prometteurs. Bravo ! C'est très joli. Bon lundi.
    Christophe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Christophe,
      Le ribes est en fleurs depuis trois semaines donc floraison plutôt longue, il débourre actuellement, pourvu que la neige ne l'abîme pas trop.
      Bonne soirée

      Supprimer
  2. Ces hellébores, quelles merveilles! Je viens d'en commander quatre nouveaux qui attendent bien sagement sur ma terrasse, dans leur petit pot. J'attends des jours moins pluvieux afin de ne pas risquer de perdre une botte dans le marécage qu'est devenu mon jardin avec toute cette pluie!
    Bonne journée, Véro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Véro,
      Moi aussi je suis complètement dingue de ces plantes!
      j'ai prévu d'en acheter d'autres prochainement.
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. Bonjour Bénédicte, ton jardin d'hiver offre de belles variétés de plantes, persistantes de surcroit!
    j'aime beaucoup le groseillier et le Sarcococca est une merveille! j'ai regardé leurs fiches techniques, très intéressants ces arbustes, je les note dans mon carnet :-)
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Je cherche à étaler les floraisons et ces arbustes sont précieux pour illuminer le jardin à la mauvaise saison. Leur taille réduite est aussi un atout. Le sarcococca est planté le long de la maison près du passage que nous empruntons chaque jour, nous profiterons de son parfum délicat. Le groseillier est visible depuis nos fenêtres.
      Bonne soirée

      Supprimer
  4. Une présentation quasi printanière dans laquelle nous avons un gros coup de coeur pour l'hamamélis Ruby Glow. Belle semaine à tous les 4.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir les Duo,
      J'ai un faible pour les plantes qui ont l'air presque autochtones. L'hamamélis est de celles-la car ses feuilles ressemblent à celles du noisetier. Par contre à l'automne il peut prendre de belles couleurs (pas toujours, une fois en 4 ou 5 ans ses feuilles ont virées au rouge) et la floraison est extraordinaire. Je trouve le coloris rouge profond de Ruby Glow très beau et lumineux sans pour autant être criard.
      Portez vous bien.
      Bises

      Supprimer
  5. Je craque pour ton Ribes et cet hamamélis Ruby .Comme toi j'essaie d'améliorer les floraisons d'hiver.Un peu de soleil dans la grisaille hivernale Les cornus sont devenus incontournables au jardin même si cet été , ils ont beaucoup souffert de la sécheresse .J'en ai même perdu un.L'avantage , c'est qu'ils se bouturent facilement. Bises enneigées (20 cm quand même! Cela faisait longtemps qu'on en avait pas eu autant chez nous) Nos petites filles étant là , elles s'en sont donné à coeur joie ....et nous aussi !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Maryse,
      Moi aussi j'ai un faible pour ces deux là!
      Merci pour l'info concernant les cornus, je n'ai jamais essayé... Alors je vais tenter. A quelle période fais-tu cela?
      Chez nous aussi c'était la fête, la luge était de sortie...
      Bonne soirée chez nous aussi sous la neige...

      Supprimer
    2. Je les taille à la fin de l'hiver quand ils repartent .Je fais des boutures à ce moment là .

      Supprimer
  6. Très plaisante ta rétrospective ! J'avais déjà noté ce groseillier qui me tente énormément. Par contre l'hamamélis bien que magnifique est un peu trop rouge pour le jardin et pas forcément fait pour mon sol. J'agrémente l'hiver avec le lonicera, comme toi, l'abéliophyllum qui est fleuri en ce moment, les cornus à bois coloré. Quand j'ai reçu 'Ivory Halo', je l'ai taillé en le plantant et j'ai mis les coupes en terre au pied des lierres, trois bouture sont très bien pris. C'est celui que l'on voit dans mon dernier post jardin à côté des euphorbes bleutées. Les hellébores foncées sont magnifiques, il faut vraiment que j'en ajoute chez moi. Bonne fin de semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Florence,
      Je reprends doucement la route des blogs, je n'ai pas eu le temps d'aller faire un tour chez toi...Je ne connais pas l'abeliophyllum... Tu aiguises ma curiosité...
      Bonne soirée.
      Bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

La fin d’une espèce invasive : les ailantes

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

La floraison des rosiers

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence