Floraisons ténues.



Je les aime ces floraisons discrètes, si ténues qu’il faut s’en approcher pour bien les voir. Juste de petits points de couleur disséminés par ci par là.
Oh bien sûr, à côté des roses qui les surpassent en tout, elles sont insignifiantes. 
Mais elles n’attendent pas juin pour fleurir et vaillantes nous offrent leurs jolies fleurs au cœur de l’hiver.












Simples et agréables comme un coin de ciel bleu elles sonnent le réveil du jardin.
Derrière mes fenêtres j’entends leurs corolles qui me chuchotent : «c’est l’heure ! dehors !! il est temps de tailler les rosiers ! »



Commentaires

  1. Sur la bannière puis la 1re photo Est-ce d'un virburnum tin qu'il s'agit Bénédicte ? Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Maryline,
      Oui effectivement, j'en ai deux sur tige dans la cour.
      Bonne soirée

      Supprimer
  2. De biens jolies photos ! Le jardin se réveille tout doucement et c'est tant mieux!
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jacqueline,
      Avec le réveil du jardin, le début du grand nettoyage!!!
      Bonne semaine

      Supprimer
  3. Hoooo que de beauté dans tes floraisons et ton viburnum me plait bien, humm, un arbre à mettre dans ma wish liste surement ;-)
    Je te souhaite une très belle semaine malgré la grisaille et la pluie
    @ bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Christine,
      C'est également un arbuste précieux pour nos abeilles, nous l'apprécions d'autant plus.
      Bonne semaine à toi

      Supprimer
  4. Elles sont précieuses ces floraisons. Elles ont la bonté de nous faire patienter gaiement pour les roses ! Je n'ai pas encore commencé les travaux de taille. Je pense commencer à la fin du mois. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Lulu,
      J'ai commencé la taille des rosiers samedi. J'en ai pour plusieurs week end car mes grands rosiers lianes me demandent beaucoup de travail.
      Bonne semaine

      Supprimer
  5. Des floraisons qui nous incitent aussi à penser taille des rosiers, mi-février ce sera parti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Le grand compte à rebours à commencé. Le printemps arrive, il va falloir être prêt. J'adore...
      Bonne semaine

      Supprimer
  6. A notre retour d'Auvergne , nous avons du rapporter un peu de neige dans la voiture car il a neigé cette semaine en Touraine.Je te trouve bien optimiste pour un début février.Pour moi, tant que Février n'est pas passé, rien n'est gagné! C'est souvent le mois le plus froid dans notre région.Mais celà n'empêche pas de guetter tous ces petits prémices du printemps et de les savourer comme autant de promesses d'un temps meilleur.Ton hamamélis est superbe , j'adorerais en avoir un. Bises Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Maryse,
      Lorsque j'ai publié cet article, il y avait dans l'air un petit quelque chose de printannier. Depuis le froid est revenu et tout s'est stoppé...
      Bises

      Supprimer
  7. je découvre ton blog Bénédicte après notre rencontre dans le jardin d'André Eve. j'adore et tes photos sont sublimes. bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Patricia,
      Je suis aussi allée voir le ton blog dimanche en rentrant et je n'ai pas encore eu le temps de te laisser un commentaire. J'y cours. A bientôt j'espère. Bises

      Supprimer
  8. Bonjour Béné,
    je ne dirais pas que la floraison des hellébores est insignifiante !! Je n'avais jamais eu au jardin cette vivace (qui pourtant se serait bien plus en Normandie) et je viens tout juste d'acheter mon premier plant. Tu as su en faire de belles macros.
    Sinon, je suis contente d'avoir fait ta connaissance "visuelle" sur le blog de Malorie, quand elle a raconté votre journée dans le jardin perso d'André Eve. Quel travail, vous accomplissez ! C'est une très belle initiative.
    Bises et bon week-end à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Alix,
      Tu sais je ne connais pas la modération. Ce que j'aime par dessus tout c'est l'impression de jungle, de luxuriance. Alors les floraisons éparses de février ça fait du bien au moral, mais c'est tout.
      Pour le jardin d'André Eve c'est tout à l'honneur des "amis d'André Eve", je suis juste allée donner un coup de main (ou plutôt de sécateur) suite à l'invitation de Béné.
      Bon week end
      Bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Paul transon, un gentil géant.

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La floraison des rosiers

Un an ensemble