Ambre & rubis

Automne, règne de l’éphémère, où tout change et passe.

J’aime ses alternances, ses cieux changeants :

d’azur le matin, de pluie à midi et orné de nuages marginés de cinabre au crépuscule.

 



Au Jardin des Mille Temps les feuillages se colorent intensément d’or, d’écarlate ou de grenat.

Hamamélis intermedia 'Ruby Glow'

Premier plan ; Parrotia persica 'Persian Spire'
à l'arrière-plan : Euonymus grandiflorus 'Ruby Wine'


Cette année les arbustes plantés pour casser un peu cette muraille verte uniforme qu’est la lisière du bois, ressemblent à des feux incandescents.

De la fenêtre de la cuisine, je regarde émerveillée leurs silhouettes de braise qui ponctuent l’espace.





Le matin, la lumière rase est féérique mais tellement fugace. Le photographe est souvent dehors au point du jour pour capter cette précieuse atmosphère qu’un soleil accroché un peu plus haut sur la voûte dissipe.





Les érables et les marronniers titanesques s'effeuillent lentement, non sans grâce et laissent entrevoir leurs ramures dégarnies.






Et moi… au milieu de tout cela, je déambule le nez au vent. Je promène mes outils et mes pots de plantes, des projets plein la tête.




Puis, au détour d’une allée, mes yeux se posent. Je contemple la beauté d’un rien : du ciel, d’un arbre, d’une feuille, du petit troglodyte mignon que j’aperçois ou du dernier papillon… La rêverie me prend, me perd, je m’arrête, je sens, je vis, je deviens partie de tout ce vivant qui m’entoure.




Qu’est-ce que je fais là? J’étais partie chercher l’arrosoir… La ronde dansante des feuilles mortes se fait plus insistante, me secoue gentiment. Le rouge-gorge et les mésanges se rapprochent de la maison. Il est l’heure de rentrer.

L’automne ne dure qu’un temps, l’hiver sera bientôt là.





Commentaires

  1. Quel plaisir de retrouver ton jardin, et ta poésie. L'automne est si inspirant ! J'espère que tu nous parleras de tes projets. Bonne semaine. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Je me reconnais parfaitement dans tes rêveries , tes contemplations et ..."Qu'est ce que je fais là " , C'est tout moi , ça !!!! Bon retour sur les blogs et au plaisir de te lire à nouveau !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La fin d’une espèce invasive : les ailantes

La bouture à l’étouffée

La technique de l’arcure.

Les championnes du régime sans eau

la salamandre et le triton

Paul transon, un gentil géant.

Neige d’avril : une floraison incomparable et parfumée en mai….

La floraison des rosiers

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Le jardin sauvage