Comme un air de printemps

 


Le jardin s'était endormi pendant deux mois cet hiver, mais depuis mi-février, ici c'est déjà le printemps. Cette année du fait de l'absence de gros gels prolongés, tout est reparti très vite et très fort.

Les hellébores sont superbes, très hauts et fournis. Des semis ont commencé à fleurir pour la première fois et j'ai pu en déplacer certains dans d'autres parties du jardin.




Je ne me lasse pas, au sortir de l'hiver, d'avoir une si grande profusion de fleurs et de couleurs. Ces végétaux sont pour moi des indispensables au jardin.








Depuis l'abattage des trembles, nous avons beaucoup travaillé sur le petit bois. Nous avons aussi dû recéper des noisetiers trop vieux, devenus dangereux, leurs branches se cassaient à chaque tempête. De nouveaux végétaux ont été planté mais il faut qu'ils prennent du volume. Pour l'instant ce lieu semble bien moins dense qu'il était auparavant. J'y ai transplanté beaucoup de semis d'hellébores et j'ai également planté avec mes filles plusieurs centaines de bulbes, le sous-bois promet d'être bien fleuri d'ici quelques années.


Ils tiendront compagnie aux jonquilles des bois qui se sont naturalisées au fil des ans de l'autre côté du chemin. Leur floraison coïncide avec celle des cornus mas et le jaune se répand par touches légères dans cet espace. Visible depuis la fenêtre de la cuisine, c'est devenu depuis quelques années un centre d'intérêt pendant 2 à 3 semaines.



Des narcisses "Dutch master" ont pris place près de la cabanes de mes filles, car Louise ma fille aînée les adore et leur floraison tranche sur le vert sombre des lauriers-tin.

On les retrouve au potager, au pied des pommiers où elles forment maintenant une grande nappe jaune.


Au jardin il y a aussi d'autres floraisons moins spectaculaires mais toutes aussi précieuses, elles se sont échelonnées depuis quelques semaines.


Au début, mi février, les crocus minuscules qu'on ne remarquerait même pas s'ils poussaient à une autre saison;


les cyclamens coum avec leur coloris éclatant.


Les jolies pulmonaires animent mes bassines.

Le printemps est là pour les animaux aussi. Je vais arrêter de nourrir les oiseaux car ils vont bientôt trouver au jardin de quoi élever leurs futures nichées. Nous n'aurons plus ce ballet incessant aux mangeoires, mais les bassines d'eau seront toujours fréquentées.





Les faisans sont toujours aussi nombreux, nous les observons presque chaque matin. J'ai entendu le couple de faucons crécerelle cette semaine, ils devraient revenir nicher dans les érables.


Les abeilles et les autres butineurs commencent aussi à sortir, les floraisons des hellébores, des noisetiers et des chèvrefeuilles leur permettent de récolter le précieux pollen.






Commentaires

  1. Bonsoir Benedicte !

    Merci beaucoup pour les images et pour votre travaille. S'il vous plais, vous n'arrêtez jamais si c'est possible tous les envois parce 'que pour moi sont très précieuses, sont des vrais oasis et je les adores chaque fois que je les regardes. Tout simplement je ne veux pas vous embêter chaque fois avec mes frases, voila, c'est pour ça que je n' écris pas souvent...Merci de tout mon cœur et j'apprécie énormément votre talent de faire, votre talent d'écrire et décrire tout ce que est lié de la nature et plus encore, j'apprends pleins choses grâce a vous.... Que Dieu vous bénis et qu'il vous garde... Carmen Daguey

    RépondreSupprimer
  2. Coucou . Je te suis sur face book ... je le pose les mêmes questions. Le blog c'est plus comme un livre virtuel garder pour soi.... bonne journée ton jardin est très coloré et vivant

    RépondreSupprimer
  3. Chaque printemps la nature m'émerveille. Je ne me lasse pas. Comment cela se pourrait c'est magique ! Bises

    RépondreSupprimer
  4. Je vous suis toujours avec délice. Je vois que vous côtoyez également nos amis les oiseaux. Je passe beaucoup de temps à les observer aussi devant ma cuisine notamment où les mangeoires se vident à vitesse grand V. Ils n'ont de cesse toute la journée, restaurant complet du matin au soir, réservation conseillée.
    Je vois que vous avez planté des centaines de bulbes. J'ai oublié les miens achetés l'automne dernier préoccupée par ailleurs. Est il encore temps de les planter ? Ils pointent déjà pour certains. Je les avais posés sur un lit de terre dans des grands sous pots. Mais il est sans doute trop tard pour cette année. En tous les cas, merci pour vos partages qui font grand bien.

    RépondreSupprimer
  5. Très joli ! Ça sent le printemps !

    RépondreSupprimer
  6. Moi j'ai reçu, toujours avec grand plaisir
    Excellente soirée

    RépondreSupprimer
  7. Quelle belle série d'hellébores ! Un gros faible pour celui de la photo 5. Très jolie ambiance dans le sous-bois ! Toutes ces premières fleurs du début de printemps font chaud au cœur. Et quel bonheur le ballet des oiseaux, mais il va falloir se résoudre à les rendre à leur vie sauvage. Je vais aussi commencer à les "sevrer". Il est si doux le bruit des butineurs, et je me régale autant qu'eux du parfum des chèvrefeuilles. Bises

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour.
    Merci pour les partages. Je les lis toujours avec plaisir

    RépondreSupprimer
  9. Coucou, perso moi j'adore recevoir tes mails qui arrivent bien dans ma boîte de réception 👍
    Ton jardin est fort joli en ce début de printemps ☀️🌼
    Belle fin de semaine
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Merci les z'amies pour vos adorables commentaires. Je suis désolée de ne pouvoir pas répondre à chacune d'entre vous . Conjuguer reprise des études, vie de famille, maison et jardin est devenu un exercice difficile pour moi. Le temps me manque. Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La fin d’une espèce invasive : les ailantes

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

La technique de l’arcure.

Paul transon, un gentil géant.

La floraison des rosiers

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

la salamandre et le triton

Le jardin sauvage

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain