Un si bel automne

 


Cette année, nous avons un automne flamboyant. Pluie et beau temps, il nous fallait ces deux ingrédients pour que les couleurs soient présentes au jardin.
Alors que l'an dernier je me désolais de cette absence du fait d'un été sec et caniculaire et d'un automne aux pluies tardives; cette année, grâce à l'été pourri, tout s'embrase.
Venez, je vous invite à la promenade.


Le jardin est principalement planté d'espèces locales. Les arbres étaient là bien avant nous, rien que des essences communes. Elles se sont mises au diapason. Le marronnier au fond du jardin est superbe tout comme le bosquet d'érables sycomores. Les autres années il reste vert, les feuilles ne deviennent jaune qu'une fois tombées au sol. 

Cet automne il s'est transformé en une immense sphère dorée, jugez plutôt :


Depuis quelques années j'ai pas mal planté d'arbustes qui prennent une belle coloration automnale en les choisissant d'apparence similaire aux arbres déjà présents. 

Mon jardin est campagnard, ce n'est pas un parc à l'anglaise, l'exotisme trop visible ne convient pas au lieu.

Mais les euonymus, les parrotia, les hamamelis et autres sont les bienvenus, ils se fondent dans la masse et l'automne réchauffent les massifs de leurs belles couleurs.

Les cotinus, prennent de très belles colorations. Ces merveilleux arbustes résistants au sec, avec leurs feuillages colorés, leurs floraisons en barbe à papa qui leur vaut le surnom d'arbres à perruques, sont essentiels ici au jardin.


Voici "Grace" en feuillage automnal et "Young Lady" qui passe du vert au doré.


Ma jolie torche rouge, l'euonymus alatus compactus illumine le massif des arborescents.


Le voilà d'un peu plus près :


Associé au sedum spectabile "Brilliant", du ton sur ton.


Un peu plus loin dans le même massif, l'euonymus "Ruby wine" planté devant les lilas réveille un coin un peu triste l'automne venu. 


Dans la même situation difficile, le parrotia persica "Persian spire" nous gratifie lui aussi  chaque année, de splendides couleurs. Au printemps lors du débourrement il est superbe. 


Non loin de là l'hamamélis s'enflamme. Ses feuilles n'ont pas grillées cet été et la couleur est au rendez-vous.


Le massif des abeilles, planté sous les érables sycomores, zone très sèche et à la concurrence racinaire féroce, est lui animé par le berbéris thunbergii "Maria" qui passe du jaune tendre à un joli rose.


Plus loin c'est l'amélanchier canadensis qui nous gratifie des mêmes couleurs, un peu plus tôt dans la saison. Les vents forts des semaines dernière l'ayant déjà effeuillé, il ne reste plus que quelques unes.  


Si on passe dans le sous-bois, la promenade est aussi agréable.


Les lisières scintillent et jouent de la transparence. 



Dans les bassines, les viornes s'habillent de jolies couleurs.


Les sureaux "Black Lace" nous donnent une leçon de graphisme.


La promenade sous les arbres invite à la contemplation.


Bel automne à vous!




Commentaires

  1. que de jolis feuillages ! merci Bénédicte, j'en avais bien besoin de votre reportage en ce moment
    bonne continuation et à bientôt sur ce blog. Amitiés. Sylvie

    RépondreSupprimer
  2. Merci Benedicte. Toujours à l'hauteur.

    RépondreSupprimer
  3. C’est magnifique! Tu as fait un très joli choix d’arbres et arbustes dont les feuillages illuminent cette saison et la rend encore plus belle! Que j’aime ton jardin campagnard et si riche!

    RépondreSupprimer
  4. Quel bel automne nous avons eu effectivement, qui se retire doucement. Autour de chez moi, les érables champêtres offrent ce spectacle somptueux, géants d'or vêtus, c'est exceptionnel ! Nous partageons un certain nombre d'arbustes aux coloris flamboyants. Par contre, je suis ravie de voir chez toi ceux que la nature du sol et les dimensions de mon lopin m'empêchent d'accueillir, comme les hamamélis. Et de flâner dans ton sous-bois aux magnifiques jeux de lumière. Quelle belle ambiance ! Merci pour la promenade exquise. Bises

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique l'automne chez toi !! C'est comme une valse à mille temps, ça fait tourner la tête ! Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est vraiment splendide toutes ces images. j'aimerais en faire autant chez moi!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La fin d’une espèce invasive : les ailantes

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

La technique de l’arcure.

La floraison des rosiers

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Le jardin sauvage

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)