L’abri à hérisson



Le magazine la Salamandre junior, auquel est abonnée Louise, ma fille aînée, propose ce mois-ci la construction d’un abri à hérisson. Ce dimanche nous avons donc testé.


Rien de plus simple : une caisse de primeur en bois, un sac poubelle, une bêche, des feuilles, des brindilles et de petites bûches. On avait tout ça sous la main, du coup on s’est décidées en 5 minutes.
Première étape, choisir l’endroit. J’avais pensé près de la haie le long du champ mais les filles ont rejeté l’idée. Trop de risque de pesticides m’ont elles dit. Le choix s’est finalement porté sur une cépée de noisetiers à l’intérieur du bois.


Tout d’abord, Louise et Sarah ont creusé un trou un peu plus petit que la cagette, à la bêche, puis en grattant avec les râteaux. Nous avons même aménagé une petite pente un peu comme pour un garage, afin que le hérisson puisse y descendre. 


Puis, nous l’avons garni d’un tapis d’herbes sèches et de feuilles mortes. 


Nous avons retournés la caisse en bois sur le trou, posé le sac poubelle dessus et laissé dépasser à l’arrière et sur les côtés. 


Les filles ont recouvert de feuilles jusqu’à ce que l’abri ressemble à un igloo et cache entièrement le sac poubelle. 




Pour ne pas que les feuilles s’envolent, nous avons recouvert de brindilles et de bûchettes.


Les filles ont testé en passant la main dans l’ouverture, à l’intérieur il y fait bien chaud… Sur qu’il va y être bien le petit hérisson…
Il ne reste plus qu’à ce qu’il trouve son chemin jusqu’à son refuge...



Commentaires

  1. Très jolie idée. Tu nous diras si la petite bête se montre intéressée. As-tu déjà observé des hérissons dans ton jardin ?
    Une nuit, je suis tombée nez à nez avec un hérisson, dans ma rue, en pleine ville ! Il s'est d'abord roulé en boule et puis à mon approche, il a déguerpi vers un jardin voisin à l'accès facile. Je ne l'ai jamais revu.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Alix,
      Ravie de te retrouver sur le blog. L'été a été cauchemardesque pour moi avec la sécheresse. Ton jardin y a-t-il échappé?
      Cet abri est une tentative, je n'ai croisé un hérisson qu'une seule fois en dix ans. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y en a pas.
      Il faut y croire!
      Bises et bonne soirée
      Bénédicte

      Supprimer
  2. Très belle idée et très belle réalisation. J'espère qu'il trouvera rapidement un invité qui y sera vraiment bien.... Béné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Béné,
      J'espère aussi, on va guetter. En tout cas niveau isolation c'est très performant. Ce jour là il faisait froid avec du vent et lorsqu'on passait la main à l'intérieur on avait une sensation de chaleur.
      Bonne soirée
      Bises
      Béné n°2

      Supprimer
  3. C'est une chouette idée ! Quand mes filles seront plus grandes, je pourrais les mettre au travail aussi. Je sais déjà que ma plus grande sera ravie. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Lulu,
      Oh que oui! Je suis sure que tes deux poupettes seront ravies de faire ça avec leur super jardinière de maman!
      Bises à toi et à ton adorable petite famille
      Bénédicte

      Supprimer
  4. C'est super. À faire en famille. En plus nos hérissons sont menacés. J'y ai pensé mais il y a que,quels gros rats qui cherchent des abris, j'ai bien peur qu'ils ne s'y installent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Caroline,
      Ça m'a fait un choc d'apprendre que les hérissons allaient bientôt disparaître. Cet abri est super simple à réaliser. Reste à savoir s'il sera utilisé...
      En tout cas on aura essayé.
      Bonne soirée
      Bénédicte

      Supprimer
  5. Chouette cabane ! Chez moi, c'est le vieux tas de bois qui sert d'abri, j'y laisse toujours des feuilles et herbes en vrac à sécher pour que le ou les hérissons du coin puissent s'y installer. Jusqu'à présent nous avons eu des rencontres chaque année. J'espère que cela continuera malgré les aménagements continuels alentour. Bravo aux filles et j'espère que leur maison aura bientôt un locataire. Bonne fin de semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Florence,
      C'est une bonne habitude que tu as. J'espère franchement que notre tentative sera couronnée de succès et que ce bel abri trouvera un occupant.
      Ce serait chouette car les rencontres avec le sauvage sont magiques.
      Bonne semaine
      Bises
      Bénédicte

      Supprimer
  6. En vacances en VENDEE chez leur Papy, deux petites filles ont admiré cette formidable
    réalisation. Bienvenue aux hérissons qui pourront dormir au chaud cet hiver.

    RépondreSupprimer
  7. Quelle excellente occupation pour les vacances.Je suis certaine que cet abri sera occupé cet hiver.Une maman hérisson va sentir comme elle sera bien dans ce nid d'amour fabriqué par deux petites filles. Sans nul doute ! Bisous !

    RépondreSupprimer
  8. Oh la belle idée! J'ai fait un coin hérissons dans le jardin il y a quelques années avec tout un tas de brindilles, feuilles mortes etc mais je n'ai jamais vu personne! Pourtant nous sommes en bordure de bois...Je crois que je vais essayer ta technique ce week end!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

La fin d’une espèce invasive : les ailantes

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

La floraison des rosiers

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence