De retour de vacances



Nous avions laissé le jardin tout seul, rien qu’une petite semaine, le temps d’une échappée familiale.
Nous voilà de retour, des images d’autres lieux plein la tête et un regard différent porté sur le jardin, presque neuf ; partir pour mieux revenir.
Première impression en arrivant : tout s’est accéléré, a grandi, poussé. Le printemps s’est vraiment installé.




Puis nous avons été charmés par la floraison des tulipes dans la cour. Cet automne j’avais planté plus d’une centaine de bulbes et le résultat est à la hauteur : l’exubérance que j’attendais tant est enfin là. Les tulipes font à elles seules le spectacle. Elles ont pris le relai des jacinthes dont la floraison a bien durée trois semaines mais qui sont maintenant complètement fanées.





De retour du pays des tulipes, j’ai en tête d’autres associations de couleurs et de bulbes, je compléterai les massifs pour le printemps prochain.





Dans le massif des abeilles les floraisons blanches et roses pâles ont commencées. Le magnolia stellata et le loebneri Léonard Messel ont déployé quelques délicats boutons. Ils ont beaucoup souffert de la sécheresse l’an dernier et ne fleuriront presque pas cette année.


L’amélanchier et le viburnum burkwoodii « Park farm » en revanche, nous gratifient de jolis bouquets. 



Cette année un nouvel arrivant, le fothergilla « Blue shadow » nous surprend par l’originalité de sa floraison. Je l’avais choisi pour son feuillage bleuté qui vire à l’orangé à l’automne mais déjà l’arbuste est intéressant dès le mois d’avril. Ça promet.


J’espère que cette année ce massif va prendre un peu d‘ampleur et que les vivaces vont enfin s’exprimer. J’avais tellement été déçue au printemps dernier de voir que toutes les plantations effectuées avaient grandies et fleuries chichement.



Dans la prairie l’herbe a poussé drue, les coucous y fleurissent, c’est un régal pour les yeux, comme un rêve bucolique, un coin de campagne réinventé à chaque printemps.  



Commentaires

  1. Coucou Bénédicte , ton jardin prend vraiment une belle tournure, je suis sûre que tu ne seras pas déçue cette année...
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jacqueline,
      Je suis très contente du rendu des tulipes.
      Tout le travail maintenant va consister à trouver des vivaces pour échelonner les floraisons en attendant juin et les rosiers.
      Bon week-end

      Supprimer
  2. Il est très beau déjà ton jardin en ce moment. Les tulipes sont vraiment les reines du moment. Je te fais de gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Bénédicte,
      La cour est très fleurie. Le reste, m'échappe un peu... Tout pousse surtout les mauvaises herbes, parfois c'est beau comme la prairie; parfois ça l'est beaucoup moins comme ... tout ce que tu ne vois pas...
      Gros bisous

      Supprimer
  3. Quel retour en fanfare! Tu as mis le paquet sur les bulbes!
    Cette prairie, c'est juste magnifique: quel cadre fabuleux!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie,
      Oui effectivement cet automne j'avais mis le paquet sur les tulipes. A vrai dire je n'aime pas les demi-mesures mais je trouve que la plantation en masse donne tout de suiste de beaux résultats.
      La prairie est très belle au printemps avec l'herbe tendre et les coucous, c'est un des moments que je préfaire...
      Bises

      Supprimer
  4. c'est le printemps des tulipes dans ton jardin, ces sujets roses et pourpre sont une merveille je trouve et puis ta jolie prairie pleine de coucou ça me rappelle mon enfance ;-)
    Je ne connaissais pas le fothergilla, une jolie découverte qui me fait penser à l'arbre aux sorcières
    Belle semaine et plein de soleil
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christine,
      J'ai un faible pour le pourpre...
      Je publirai d'ici quelque temps des photos du fothergilla lorsque ses feuilles seront sorties car elles seront bleues! Normalement à l'automne elles prendront des couleurs orangées. l'arbuste ne sera pas très haut environ 1m50 maxi adulte, je pense qu'il vaut la peine qu'on s'intéresse à lui.
      Bises

      Supprimer
  5. Ton jardin est déjà si beau. Toutes ces tulipes en masse sont du plus bel effet et égaient à elles seules les massifs devant ta maison. J'aime beaucoup aussi cette prairie où les coucous y ont toute leur place. Un beau printemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lulu,
      Les bulbes c'est gratifiant : tu plantes à l'automne et au printemps tes massifs sont transformés et fleuris !
      A l'automne 2016 j'en planterai d'autres encore c'est sur!
      Bises

      Supprimer
  6. Effectivement tes tulipes rendent très bien, c'est un bel avant gout des floraisons estivales. J'aime beaucoup tes 2 dernières photos avec ce côté très naturel, c'est charmant. Bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Le côté naturel est aussi un côté pratique... on ne tond pas cette partie là pendant 4 ou 5 mois... Et puis ce serait dommage de tondre tous ces coucous.
      Bises

      Supprimer
  7. Coucou les z'hollandais !
    Merci pour toutes ces magnifiques promenades au jardin. Cela nous donne des idées pour aménager notre 1,2 hectare de bois et de prairie...où tout est à faire ! @ +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou les "Sylvain Sylvette",
      Nous aussi tout est à faire dans le bois, déjà 6 ans qu'on y travaille...
      Bises

      Supprimer
  8. Ces jolies photos me donnent envie d'une balade dominicale en direction du "Coudray" ; pour vérifier par moi-même si le parfum de ces fleurs est aussi envoutant que leurs couleurs...

    Bises

    Sylvia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Sylvia,
      Il parait que la tulipe"Princesse Irène" est parfumée, si tu veux nous le vérifierons ensemble!
      Bises

      Supprimer
  9. Hello Bénédicte Est-ce à cause des lapins ou de tes poules ces petits grillages à mailles serrées ? Ta cour est rayonnante avec toutes ces plantations de bulbes, j'ai aussi cette association de tulipes roses pourpres au massif de Jane. Ce fothergilla est des plus ravissants, hâte d'en voir le feuillage. Et je trouve ton petit poulailler simple et adorable !Et ce loebreri si c'est celui de la photo de la fleur rose pâle est ravissant. Oui c'est sûr il faut bien attendre trois années pour que certaines vivaces fassent leur effet ! Ici j'attends depuis au moins 5 ans la floraison d'un crinum powelli, je commence à trouver le temps hyper long !! Bizh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Maryline,
      Le grillage autour du massif des abeilles c'est à cause des lapins ils creusent partout!
      Pour les poules hélàs il n'y a plus de problème de gratouillage intempestif dans mes massifs, le renard s'est chargé d'elles. Il a réussi à entrer dans le chicken tractor, les rares fois où nous avions oublié de loqueter la porte.
      Gilles l'a surpris au matin en train de tuer la poule noire, la dernière qu'il nous restait. C'est le prélevement de la nature, je n'en veux pas au renard, il cherchait à nourrir ses petits, mais ça m'a fait mal au coeur, je m'y étais attaché.
      La fleur de magnolia en photo est bien celle du loebneri.
      Le stellata n'a fait que 2 fleurs... Dur, dur de vivre en milieu hostile, au pied des grands érables.
      La patience n'est pas mon fort, alors attendre trois années pour voir fleurir des vivaces... J'ai du mal... D'autant plus que chez moi il n'y a pas d'arrosage automatique, elles doivent s'adapter vite ou disparaitre...
      Bon week-end

      Supprimer
  10. Très joli début de printemps. Je n'ai pas planté de nouvelles tulipes l'automne dernier juste quelques aulx car je voulais voir ce qu'il en était ce printemps pour faire le point. L'élan qui émane de tes plantations me confortent dans l'envie d'en ajouter, mais je crois qu'il y a en sous-sol d'autres amateurs de tulipes que moi. Merci pour ces magnifiques coups d’œil. Beau dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Florence,
      Les campagnols effectivement raffolent des bulbes de tulipes.
      Mais dans ma cour qui est remblayée il n'y en a pas car ils ne peuvent pas creuser leur galeries. Ils sont de l'autre côté vers les champs, et là, mon chat Nougat veille et régule les populations, donc pour l'instant pas de pertes.
      Ce sont plus les limaces et les escargots qui font des dégats.
      Bon dimanche

      Supprimer
  11. Que c'est joli ta prairie! Je suis en admiration devant ce coin bucolique! Tes poules ont bien de la chance de bénéficier d'une telle vue sur la campagne!
    Toutes ces tulipes égaient le printemps! Je suis curieuse de savoir avec quelles idées d'associations de couleurs tu es revenue de ton séjour!...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est notre coin de nature et de bio diversité cette prairie et nous l'adorons, elle était super belle jusqu'à ces derniers jours mais avec toute l'eau qui est tombée les herbes ont tendance à se coucher et c'est moins joli.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Paul transon, un gentil géant.

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

Rétrospective mars : émergence

La floraison des rosiers

Un an ensemble